Ge CARE Ukraine

La solidarité de la communauté ukrainienne et le réseau de bénévoles de la société civile à Genève jouent actuellement un rôle central dans cette situation d’urgence : en soutenant les primo-arrivants dans leurs structures associatives et en servant d’interlocuteurs auprès des collectivités publiques. Or, à notre connaissance, les structures associatives ne disposent pas d’un point de ralliement ni de bureaux d’information pour centraliser les demandes. Un des besoins clés qui émerge également est l’importance de fournir un centre d’accueil, de rencontres et d’entraide à Genève (Ge CARE) – qui assure le maintien du lien social. Un îlot de sécurité après une arrivée déroutante dans une nouvelle ville, et qui permette de maintenir le lien avec la langue et la culture du pays d’origine.

Qu’est-ce qu’un Ge CARE pour FMK ?

Pour Kultura, un « Ge CARE » est un espace multi-fonctionnel qui place le besoin de reliance* au centre du dispositif d’intégration. Pour l’instant, la réponse humanitaire à Genève semble être efficace ; elle est basée fondamentalement sur les besoins de première nécessité (enregistrement, hébergement, aide sociale/à l’emploi/à la formation, etc.). Toutefois, l’expérience montre l’importance de maintenir le lien social entre les personnes ayant souffert de la migration forcée, ainsi que le lien avec leur langue et leur culture. Un espace sécurisé facilite l’ancrage dans un nouveau lieu de vie, et constitue un point de ralliement qui fournisse – en collaboration avec les institutions publiques et les autres associations – des informations clés et de l’orientation spécialisée, pour les personnes migrantes, afin de rendre possible une première intégration.

La force d’un Ge CARE tient également dans sa capacité à travailler en réseau avec différentes structures. FMK possède une base de données de plus de 200 acteurs travaillant dans le domaine de l’intégration et de la migration.